Aller à Istanbul malgré les attentats ?

25 Mai, 2017 | City trip, Formalités, Istanbul, Préparation, Travel, Turquie | 0 commentaires

Istanbul est l’une des plus belles villes qu’il m’ait été donné de visiter. J’y suis allée 3 fois, c’est dire ! Et je compte bien y retourner dès que possible. J’ai laissé passer deux ans avant d’oser aller à Istanbul de nouveau, en mai 2017. Non pas par peur du contexte local qui, malgré les attentats répétés en 2016 et 2017, reste encore assez ouvert et accueillant. Mais plutôt par peur du retour, de l’attente ou des éventuelles questions au retour à l’aéroport. Une épreuve que je ne voulais pas subir. J’ai finalement franchit ce cap et ai été surprise de la facilité avec laquelle j’ai pu faire ce voyage. Mes peurs étaient peut-être infondée ? Quoi qu’il en soit, je suis ravie d’avoir sauté la pas. Istanbul me manquait énormément.

Formalités ?

En tant que ressortissante française tu n’as pas besoin de visa pour aller à Istanbul ou de façon générale en Turquie. Ton passeport suffit de même que ta carte d’identité. Tu peux aller en Turquie pour une durée maxi de 3 mois et ensuite si tu veux prolonger tu devras demander un titre de séjour ou une autorisation de séjour.

Pourquoi j’avais des appréhensions ? Car voilée. Et aujourd’hui, encore plus avec l’état d’urgence instauré, on peut avoir des surprises en tant que musulman-e-s. J’avais pourtant déjà voyagé vers Istanbul en période sensible sans aucun problème, avec quelques questions au retour. Je me suis dit alors que ça serait moins facile aujourd’hui. Pas envie de subir un interrogatoire, c’est assez stressant, quand bien même tu n’as rien à te reprocher. Simplement c’est jamais une bonne expérience et surtout on a ce sentiment d’injustice qui prend dans ce genre de situation. Donc good news, tout s’est bien passé ! Et je me suis surtout dit que j’aurais dû y retourner plus tôt.

Tu n’as donc pas besoin de t’inquiéter sur les formalités, rien de particulier à faire si ce n’est ne pas rater ton vol !

A lire aussi :  Les étapes de mon roadtrip en Norvège

Sécurité ?

Je n’ai eu aucune appréhension sur ce sujet, ni cette fois ni les précédentes. Étant donné que Paris n’est pas plus à l’abri d’attentats ou autres méfaits. Et puis comme on dit, tu peux aussi périr en traversant la rue un matin. Les gens sont toujours amicaux et accueillants, donc aller à Istanbul ne représente pas plus de risque. Pour ma part j’y suis allée avec hâte, tant il y a de belles choses à voir et à découvrir.

De façon générale il est assez safe de se balader à Istanbul en tant que femme, de jour comme en soirée voire la nuit. Selon les quartiers bien sûr on sera plus tranquille. Notamment là où il y a de l’animation. Je m’y suis chaque fois sentie plus en sécurité qu’à Paris.

Même chose pour le vol d’effets personnels ou pour les incivilités, aucun problème rencontré. J’ai déjà laissé des affaires sur la table d’un restaurant 5 min sans surveillance par exemple et même un vélo, posé simplement contre le mur. Je me balade avec mon téléphone en main sans

problème non plus, un peu partout, sans m’inquiéter. Ce qui n’est pas le cas à Paris me concernant.

Il ne s’agit pas de faire un Paris vs. Istanbul mais je pense important de souligner ces points si tu hésites encore à aller à Istanbul. Qu’on soit claires donc sûr l’ambiance générale et les bonnes ou mauvaises surprises que l’on peut avoir. Loin de moi l’idée d’idéaliser Istanbul ou la Turquie, sachant que j’ai eu des retours contraires, mais c’est aussi bien d’enlever tout a priori, faussé par les médias notamment. Il y a aussi de mauvais côtés et de mauvaises personnes comme partout, mais je n’ai pas l’impression d’en avoir croisé autant qu’ici ! Se sentir bien quelque part ça ne s’invente pas.

Dans tous les cas, comme partout, la prudence est de mise si tu y vas seule. Si cet article t’as convaincue, jette un oeil à la liste des principaux monuments à voir à Istanbul pour bien préparer ton voyage.

Mentionne quand tu y seras ! Avec le #epat et @eatpraytravelfr sur insta et twitter.

 

 

Pin It on Pinterest

Share This