Les indispensables de ma trousse de toilette en voyage

29 Jan, 2018 | Préparation, Travel | 0 commentaires

Comment choisir parmi tous tes produits de beauté ? lesquels emmener avec toi ? Pour moi c’est assez simple je prends ce que j’utilise au quotidien. N’utilisant pas de maquillage, une seule trousse me suffit ! Si tu as beaucoup de produits (utilisés quotidiennement), trie les par ordre d’importance : est-ce que tu risques un grave problème de peau si tu n’utilises pas ce produit pendant quelques jours ? Si non, pas besoin de le prendre. Ce qui est magique après, c’est que si tu peux ne pas l’utiliser quelques jours alors tu peux ne plus l’utiliser du tout.

Ensuite tu peux faire ton tri également par quantité et mettre de côté ce qui est dans de grosses bouteilles/flacons, parce que tout ne passe pas en bagage cabine et surtout si ton but est de partir en sac-à-dos, chaque gramme compte.

Si tu voyages avec bagages en soute il n’y a pas de problème. MAIS! tu seras confrontée au problème de poids. Donc pour tous ces produits au kilo, prends en un échantillon. Des contenants au format voyage sont vendus (vides) pour pouvoir transporter de petites quantités. Les produits liquides sont limités à 100ml en bagage cabine c’est donc indispensable. Tu n’auras plus qu’à étiqueter ces nouveaux flacons.

Si tu voyages en mode nature avec peu de contact humain, si ce n’est avec toi-même, prends le strict nécessaire. Ce sera pour toi l’occasion de laisser ta peau tranquille quelques temps.

 

Contenu de ma trousse de toilette

Voici la liste de ce que j’emporte en voyage dans ma trousse de toilette :

 

 

 

 

Nettoyage

 

 

 

 

 

Brosse à dent, dentifrice, fil dentaire : important ! on ne peut s’en passer, même en étant très roots :). On peut remplacer par un bâton de siwak, selon la durée du voyage et ce qu’on va (risque) manger. Pour celles qui font leur dentifrice maison il suffit de doser la bonne quantité pour ne pas se retrouver à court.

Savon surgras : ma deuxième base. En vrai on pourrait se suffire de savon, d’une brosse à dent et d’une crème hydratante non ? Un jus d’ananas, une place à l’ombre et chill. J’utilise depuis longtemps les savons de la marque Clémence & Vivien. Ils me conviennent parfaitement. Leur odeur est juste géniale. Il ont différentes compo selon les besoins. J’ai dernièrement commandé L’émir, au charbon actif (convient aux messieurs) et le Saint Bernard au curcuma (descriptif complet dans les liens). Ils sont à nase d’huiles végétales. Mon seul souci est qu’il m’arrive de l’oublier dans la chambre d’hôtel.

Shampooing solide : lui c’est un nouveau dans ma trousse. Jusqu’ici je faisais mon shampooing maison ou j’achetais un flacon de Naturado à l’ortie et sauge. Puis j’ai testé le shampooing solide de Secrets de Provence. Je n’osais pas, j’imaginais une sorte de savon asséchant type savon de Marseille. No way ! Maintenant je suis convaincue et conquise. Je n’ai essayé que cette marque pour le moment, et ça risque de durer, le pain est plutôt économique et j’ai l’impression qu’il ne se finira pas avant 2029.

Savon pour mon linge : toujours un savon d’Alep avec moi quand je voyage plus d’une semaine. Ce pour laver mes vêtements et sous vêtements. La quantité de vêtements dans le sac n’augmente pas en fonction du nombre de jours de voyage. On se limite au nécessaire et on lave.

Les pains de savon et shampooing sont stockés ensemble dans une petite pochette en tissu. J’ai repris celle de mes cotons lavables (j’en avait une en trop).

Cotons lavables : qu’on soit écolo ou non, il y a un grand avantage à utiliser des cotons lavables plutôt que jetables. On fait des économies sur le long terme, on allège le sac pour les longs voyages, on fait un geste pour la planète (culture polluante)… J’ai pris ceux des Tendances d’Emma, vendus avec une pochette et un filet de lavage, en coton bio.

Contons tiges ou cure oreille : selon les affinités ce sera l’un ou l’autre. Pour un long voyage on privilégie le cure-oreille. Au quotidien également il est conseillé de délaisser les cotons-tiges car dangereux !

 

 

 

Trousse de toilette voyage
Les produits floutés ne font plus partie de ma trousse ^^ (le chat non plus)

 

 

 

Soin de la façade

 

 

 

 

 

Crème hydratante visage : la base, impossible de s’en passer, c’est vital. Je teste différentes crèmes en ce moment. J’ai essayé la crème Karethic qui est à base de karité. Et maintenant j’essaie le fluide Dr. Hauschka sur les reco insta de Doriane  (prends celui au coing, moi je me suis trompée haha). On verra ce que ça donne. Mais de façon générale : pas plus de 100ml !

Khol et pinceau : un petit tube de khol (taille d’un rouge à lèvres) sur lequel je passe mon pinceau fin, tout simplement.

Crème solaire : un élément important à avoir sur soi. Quand on aime la montagne, que l’on ait une peau mate ou non, la crème solaire devient indispensable, avec une protection au minimum SPF30. Et cela reste utile en été, en ville ou dans la nature. J’ai opté pour un stick, toujours dans un souci de poids et de transport en cabine. Il est tout petit donc facile à glisser dans le sac à dos ou à main pour la journée. Il existe des crèmes teintées solaires aussi, pour unifier le teint.

 

 

 

 

 

Hygiène globale

 

 

 

 

 

Cup (coupe menstruelle) : un indispensable, notamment pour les longs voyages. De grosses économies aussi. C’est dans ma trousse de toilette depuis des années et on ne peut revenir en arrière une fois qu’on s’y est mise ! La condition est d’avoir au moins de l’eau à portée pour des raisons d’hygiène.

Coupe ongle et lime, pince à épiler : pas besoin de préciser pour le coupe ongle, si ? La lime est en verre, je l’ai depuis des années maintenant. Je conseille ! Quant à la pince, c’est un élément qui peut s’avérer utile en cas de blessure (verre, écharde, …).

Stick d’Alun (au lieu du baume déo C&V) : j’ai utilisé plus d’un an et demi les baumes déo de la marque CLémence & Vivien. J’ai dû revenir à ma pierre d’Alun cet été suite un problème causé par l’un des baumes (celui à la lavande). Trop concentré peut-être, il m’a brulé la peau. Rien de trop grave mais ça a mis des mois avant de revenir à la normale, et encore…quelques démangeaisons m’indiquent que ce n’est pas entièrement réparé. J’ai dû arrêter donc, et je n’ai rien utilisé pendant des semaines, puis j’ai repris avec mon stick d’Alun qui attendait sagement. Je ne changerais pas pour le moment ! Il faut simplement avoir un peu d’eau à dispo pour l’utiliser.

Rasoir : ici aussi je pense qu’il n’y a pas besoin de précisions, si ce n’est que sans ça, le déo est moins efficace xD.

 

En supplément, quand je n’oublie pas

Si besoin j’ajoute d’autres éléments, si je ne pars pas pour très longtemps, et s’il y a besoin : un miroir, un élastique, des épingles (je n’en ai pas besoin pour tenir mon foulard mais ça dépanne parfois, un peu comme la pince à épiler), baume a lèvres, mini pot d’huile de coco, parfum (très rarement dans ma trousse), répulsif à moustique/insectes/tiques (selon le lieu et/ou la saison).

Je fais ces achats sur Monde Bio ou Doux Good selon les promo, offres ponctuelles de livraison, ou simplement ce qu’il y a en stock. Expédition rapide des articles et on y trouve vraiment de tout.

Il est important de prendre le strict nécessaire pour limiter le poids, sachant que tu auras aussi une trousse de secours à transporter… Ce sont des conseils qui valent surtout si tu voyages en mode sac-à-dos, pour limiter le poids sur ton dos et te simplifier la vie au maximum. Ces produits me tiennent l’année, surtout le savon, voire plus. Pour la crème visage c’est plutôt deux à trois par an.

On parlera bientôt du contenu de la trousse de secours et du matériel photo qui m’accompagne :).

A lire aussi :  Lexique de la voyageuse : les expressions turques utiles en voyage

Pin It on Pinterest

Share This