Les formalités au Népal

19 Avr, 2019 | Formalités, Népal, Préparation, Travel | 0 commentaires

Tu pars bientôt au Népal ? Voici quelques indications quant aux formalités à réaliser avant ou pendant ton séjour. 

Langues parlées au Népal

Le népalais est la langue principale utilisée. Mais du fait de sa grande variété de population on y entend également près d’une centaine d’autres langues et dialectes reconnus. 

L’anglais est utilisé et compris par la plupart des commerçants et employés dans le secteur du tourisme ou de l’administration. Il est donc assez simple de s’y retrouver. 

Dans le secteur touristique il est plus aisé de trouver des interlocuteurs francophones, comme notre guide népalais expérimenté, Kishan, pour notre trek du Camp de base de l’Everest. Tu peux faire appel à lui si tu prévois un trek, en contactant La Rando 🙂

Les formalités principales pour aller au Népal

VISA

Le Népal est accessible aux français avec un visa (touristique). Un visa que l’on peut faire sur place à l’arrivée à l’aéroport de Katmandou, Tribhuvan International (prévoir de l’attente). Ou bien avant le départ auprès de l’ambassade du Népal à Paris (Ambassade de la République Fédérale Démocratique du Népal 45 bis rue des Acacias 75017 Paris) ou du Consulat (Rouen), sur place ou par correspondance.

Un formulaire est disponible en ligne pour pré-remplir la demande de visa Népal et ne pas avoir à le faire sur place, un gain de temps énorme. Vérifie bien que tu es sur le bon onglet « Tourist Visa ».

Il faudra une fois sur place aller en guichet avec ce formulaire pour payer le droit d’entrée de 40 USD (30 jours) soit environ ~36€. Car pour rappel le papier imprimé n’est pas un VISA mais une simple demande en amont pour éviter de le remplir sur place. Il existe également un visa 15 jours à 25$ et 90 jours à 100$. 

Si toutefois tu n’as pas le temps ou oublie de faire cette pré-demande en ligne, tu auras accès à des bornes électroniques sur place pour le faire, avec une cam intégrée pour prendre la photo d’identité. C’est très pratique mais encore une fois assez long si tu n’arrives pas parmi les premiers aux bornes. Une fois fait, il te faudra, comme dit plus haut, te rendre au guichet pour payer ton visa.

Par précaution, prends deux photos d’identité avec toi pour réaliser les démarches en cas de panne des appareils. 

L’euro est accepté sur place mais attention à la monnaie, ils aiment bien la rendre en dollars, ce qui ne revient pas au même.

Carte SIM

Parmi les autres formalités utiles, il y a l’obtention d’une carte SIM. Tu pourras t’en procurer en centre ville si besoin, mais il te faudra une photo d’identité, pense à en prendre 1 ou plusieurs avec toi pour pouvoir souscrire un contrat.

La règle de base à Katmandou, et peut-être même partout au Népal, c’est de négocier. Nous sommes passés dans plusieurs boutiques avant d’acheter nos puces téléphoniques. Les prix variaient assez, forcément. Nous avions réussi à avoir un prix de 250 NPR (~2€) chaque puce car nous étions plusieurs. Ensuite nous avions le choix entre plusieurs recharges, avec à (titre indicatif) 5Go pour 1 000 NPR (~9€). Il faudra remplir un formulaire et présenter ton passeport.

Astuce : si vous êtes plusieurs, une seule et même personne peut acheter plusieurs puces si elle a plusieurs photos d’identité avec elle. Utile si une personne du groupe n’en a pas apporté. Un formulaire à remplir par puce achetée, et donc une photo pour chaque formulaire. 

Les vaccins et médicaments

Il n’y a pas de vaccin obligatoire pour la région de Kathmandu ou de Pokhara ou encore pour les treks dans l’Himalaya.

Toutefois, par mesure de précaution, il est recommandé d’en faire un contre le paludisme, pour les régions plus au sud (Teraï) ou si un séjour en zone rurale est prévu. Cette maladie est transmise par les moustiques et peut avoir des conséquences graves voire mortelles. 

Des médicaments peuvent être prescrits contre le paludisme par votre médecin, en PREVENTION, si un vaccin ne peut être fait. Un traitement qui débute juste avant le départ et se poursuit tout au long du séjour. 

Encore une fois ceci n’est pas obligatoire et concerne la région frontalière de l’Inde.

Selon la durée et les modalité du voyage prévu d’autres vaccins peuvent être recommandés. 

Tu peux retrouver toutes les informations sur les vaccins à faire selon le pays que tu souhaites visiter sur le site de l’institut Pasteur

 

 

Retirer de l’argent

Dans les grandes villes il est assez facile de trouver un point de change ou un guichet pour retirer. En dehors la tâche se complique rapidement et on ne trouve parfois que des bureaux de change. 

Je te recommande de partir avec le nécessaire en euro, et de changer au fur et à mesure une fois sur place. Ce pour éviter de te retrouver à court. Et par la même occasion éviter des frais de retrait à l’étranger et de change qui peuvent s’appliquer.

Si tu pars pour un trek il sera nécessaire de faire du change avant en ville. A Lukla ou Namche Bazaar tu pourras encore trouver des bureaux de change (et un distributeur, s’il fonctionne) mais pour aller plus haut pense à avoir suffisamment de roupies sur toi pour couvrir tes besoins (bouteilles d’eau, douches, repas, matériel à compléter, …)

Peut-on boire l’eau au Népal ?

Ce n’est pas une formalité à proprement parler mais il s’agit d’un élément à prendre en compte et à savoir avant ton voyage. L’eau n’est pas potable, même à Kathmandu. Elle est d’ailleurs colorée à la sortie du robinet ce qui peut te rappeler qu’il ne faut pas la consommer.

Lors de tes sorties au restaurant veille à ne pas boire également d’eau si ce n’est en bouteille, ou demander avant toute commande la source de l’eau utilisée dans ta boisson. Des précautions qui valent dans la plupart des pays tropicaux. 

Comment faire ?

Tu trouveras des bouteilles d’eau en vente dans tous les commerces d’alimentation. Elle est peu onéreuse en ville mais devient plus chère en altitude, pouvant atteindre jusqu’à 500 NPR (~4euros) la bouteille de 1L, contre 20 NPR (~0.16 cts) en ville, voire moins. 

Plutôt que de faire un stock d’eau avant un trek, et sachant que le poids est limité si tu dois prendre un vol interne vers Lukla par exemple, pense à prendre des pastilles Micropur pour purifier l’eau. On en trouve en parapharmacie, en pharmacie, dans quelques magasins sportifs ou en ligne. 

Attention! à utiliser en appoint et avec modération. Convient à une utilisation occasionnelle. 

 

J’espère que toutes ces informations te seront utiles pour partir sereinement et profiter de ton voyage !

Pose tes questions en commentaire ou bien n’hésite pas à compléter si d’autres informations te semblent importantes pour réaliser ces formalités pour le Népal dans les meilleures conditions. 

A lire aussi :  Nouveau magazine Outdoor !

Pin It on Pinterest

Share This