Voyager seule, une mauvaise idée ?

28 Jan, 2020 | Travel | 0 commentaires

Voyager seule doit être un concept qui échappe à beaucoup « pourquoi ? c’est moins amusant ! » « et tu n’as pas peur ? ». Ce sont des remarques ou questions qui peuvent revenir. Si tu voyages seule tu sais de quoi je parle : )

Je trouve de nombreuses raisons au voyage solo, qu’on soit d’ailleurs un homme ou une femme. Mais il est vrai que le sujet est plus sensible lorsqu’il s’agit des femmes voyageant seules. J’en parle sans filtre, et j’évoque les avantages et les inconvénients. N’hésite pas à me poser tes questions, faire part de ton avis sur le sujet ou tes craintes. Nous voyons toutes certainement la chose différemment.

Mon 1er voyage seule

La 1ère fois que j’ai voyagé seule ce n’était pas tellement une volonté, ni même un projet de voyage au départ, mais plutôt un choix par défaut. Un moment difficile à passer où  je n’avais pas beaucoup d’options. Je ne savais pas ce qui allait se passer, mais je devais partir et affronter cela, seule. J’ai pris mon billet, quelques affaires, qui représentaient alors ma maison, et j’ai atterri en Turquie.

Pourquoi la Turquie, simplement parce que j’avais beaucoup aimé lors d’une petite visite l’année précédente et que j’avais des contacts sur place à cette époque, on m’avait facilité l’installation. Ce voyage a duré 2 mois et demi, puis retour forcé pour raisons familiales. Ça a été ma première expérience en voyage solo et ça a été une sorte de voyage initiatique (pas un voyage chamanique ou je ne sais quoi, précision importante je pense !).

En effet, ce n’était pas mon 1er voyage, mais ce voyage a représenté une énorme étape dans ma vie. J’ai appris énormément sur moi, sur ma capacité à m’adapter, à me dépasser aussi. D’un naturel très réservé surtout, je me suis beaucoup plus ouverte aux autres grâce à ce voyage. J’étais seule donc je n’avais d’autre choix que de me débrouiller pour communiquer, pour faire des rencontres, pour me déplacer, visiter, etc dans une langue complètement inconnue, un peuple que je connaissais très peu. Pas d’ami ni de famille sur qui se reposer.

On peut dire qu’il s’agissait d’une grosse sortie de zone de confort oui ! J’ai vu mes limites et j’ai vu qu’elles n’étaient pas là où je les pensais. J’ai vu que j’étais capable de beaucoup de choses. C’est pour ça que c’est devenu une façon de voyager que j’ai souvent privilégiée par la suite.

Pourquoi voyager solo ?

Comme cité plus haut le gros avantage est le côté challengeant. On ne peut que chercher des moyens de communiquer avec les autres, rien que pour s’orienter, ou pour faire ses courses ! Puis cela impose d’observer ce qui nous entoure, pour se repérer, prendre ses marques aussi. On se tourne clairement plus vers l’extérieur que lorsqu’on est en groupe ou en famille.

Voyager seule est une bonne occasion de se faire des amis à travers le monde également. On peut rencontrer des locaux, tisser des liens et découvrir plus profondément la culture, s’immerger dans une langue et une vie quotidienne différentes. Chose que l’on fait moins en voyage à plusieurs. On a tendance à parler notre langue et faire moins d’efforts avec les autres, à rester entre nous.

Aussi, se retrouver seule avec soi-même est une activité que l’on ne fait que rarement. Nous sommes toujours entourées (enfants, amis, mari, famille…). Ces moments sont importants pour moi et il n’y a qu’en voyage que je peux les vivre pleinement. Oui, cela dépend beaucoup de nos obligations familiales. J’admets donc que pour le moment c’est faisable pour moi ! Mon rapport à la découverte et à la nature est totalement différent quand je pars seule. J’aurais plus de facilité à profiter de ce qui m’entoure ainsi que du calme ou de la beauté d’un lieu.

Il faut dire aussi que la seconde raison qui me fait voyager seule est que personne n’est jamais disponible en même temps, ou n’aime pas le même type d’activités (randonnées, camping, trek…). Tu as dû remarquer ça aussi. Du coup, plutôt qu’attendre, je pars et qui m’aime me suive ! J’ai remarqué qu’il y avait un gros souci d’organisation dès qu’il s’agissait de faire un voyage à plusieurs. Au delà de deux personnes c’est clairement un gros calvaire et les plans tombent rapidement à l’eau. A deux c’est plus simple parfois, mais je remarque que c’est plus efficace quand on s’y prend peu de temps à l’avance.

Voyager seule c’est donc s’organiser plus rapidement et plus facilement, on choisit nos activités, pas de compromis, et on choisit la durée du voyage, les lieux que l’on veut voir, etc. Et même si tu n’as pas envie de sortir, ça n’embêtera personne. Puis dans mon cas, quand on aime prendre des photos, on a besoin de temps. Donc personne pour te presser !

Crédit photo : Cade Prior

Les inconvénients et risques

Voyager seule représente un certain nombre de limites. Les hommes auront plus de facilité généralement, que ce soit sur l’organisation ou sur les risques encourus dans certains pays.

Les femmes qui voyagent seules font face à des limites de la part de l’entourage premièrement. Je ne plaisante pas, c’est la principale raison évoquée par les femmes qui souhaitent voyager. Et la question de la sécurité vient juste après. Les craintes à ce niveau sont très présentes. Elles sont légitimes mais sont parfois sur évaluées. J’y reviendrai dans un autre paragraphe.

Autre inconvénient, la solitude. Tu me diras le principe c’est bien de se retrouver solo non ? Pour certaines personnes c’est un gros frein. Autant certaines comme moi apprécient la solitude et s’en accommodent facilement, autant pour d’autres c’est mal vécu, comme une punition. Donc pour ces personnes effectivement cela peut devenir embêtant et gâcher le voyage. Mais on ne peut le savoir qu’en essayant ! C’est pour moi une façon de voyager différente simplement. L’une n’empêche pas l’autre d’ailleurs, j’alterne parfois. Et aussi, sur place on fait vite des rencontres si on ose un peu engager des discussions. Donc la solitude devient vite relative 🙂

Ne pas pouvoir partager les frais d’hébergement ou de location de voiture quand on voyage seule est un gros point noir. Mais qui peut être compensé facilement dans certains pays si l’on n’a pas un standard de confort trop élevé. Il existe aussi des app ou groupes Facebook permettant de retrouver d’autres voyageurs sur place et ainsi lier l’utile à l’agréable.

Pour en revenir aux risques. La sécurité est un point primordial en voyage, que l’on soit seule ou en groupe d’ailleurs et personne n’est à l’abri. Les personnes dangereuses sont présentes partout, dans tous les pays. Il n’existe aucun endroit sur terre où la sécurité sera garantie à 100%, mais il existe des pays où la sécurité est mieux assurée. Cela relève également des précautions que chacune doit prendre. A Paris comme à Delhi des précautions seront toujours à prendre.

Précautions lorsque tu voyages seule

On t’as déjà dit étant petite de ne pas parler aux inconnus, n’est-ce pas ? En voyage on parle aux inconnus assez fréquemment et dans toutes sortes de contextes. Le but n’est pas de se méfier de tout le monde et de se couper du monde. Mais plutôt d’adopter quelques règles, les mêmes que l’on applique dans sa ville natale, en terrain connu.

Éviter par exemple, lors de conversations, de communiquer des informations sensibles sur soi, trop personnelles. On ne connait pas l’intention de la personne en face et, quand bien même elle paraît très honnête, c’est une précaution importante à prendre. Il ne s’agirait pas de faire confiance aveuglément juste parce qu’une personne semble sympathique.

Je ne fréquente pas les boîtes et bars, je ne suis pas la mieux placée pour ce point mais je pense tout de suite aux histoires de pilules discrètement jetées dans les verres. Donc vraiment faire attention à ce niveau et ne pas détourner le regard un seul instant.

Ensuite il y a les vols, avec violence ou non. C’est très très fréquent et je ne compte plus le nombre de témoignages lus sur ce sujet. Les précautions à prendre si on décide de voyager seule sont d’éviter d’exposer les objets de valeurs, les garder sous clés quand on peut, ou emmener un cadenas avec soi dans tous les cas.

Il existe des filets pour protéger son sac à dos. Dans certains pays, les vols se font en effet en découpant ou déchirant le sac à dos, qu’il soit sur toi ou posé à côté, ou même lorsqu’il est déposé à l’aéroport. Il suffit d’un moment d’inattention ou qu’il y ait foule. Ce dispositif de sécurité, métallique et verrouillé par un cadenas, permet de réduire le risque.

Crédit photo : Element5 Digital

Récap

Il existe bien d’autres façons de se prémunir des vols et agressions, mais si je devais résumer :

  • se renseigner sur le pays vers lequel on voyage afin de savoir quel est le niveau de risque
  • protéger ses biens de valeur et ne pas les exposer sans rester vigilante
  • garder ses papiers dans une pochette inaccessible/non visible, dans un endroit sûr ou sur soi
  • prendre connaissance des numéros d’urgence du pays. Dès qu’on sent que quelque chose ne va pas ne pas hésiter à solliciter de l’aide ou s’en aller
  • ne pas se fier aux personnes que l’on rencontre et garder une certaine réserve notamment si des questions deviennent trop personnelles, ou axées sur la situation financière (oui ça arrive parfois, l’air de rien avec un naturel déconcertant)
  • se renseigner sur le code vestimentaire du pays visité. Rien ne justifie une agression mais malheureusement une personne détraquée ne s’en soucie pas. Une tenue très dénudée dans un pays où la norme est plutôt d’être couverte est à éviter.
  • se renseigner sur les habitudes locales, par exemple s’il y a des heures à partir desquelles il est déconseillé de sortir. Il y a des villes plus sûres que d’autres qu’il soit 14h ou 1h du matin.
  • jeter un oeil aux recommandations et alerte sur le site France Diplomatie.

Mais même en étant prudente il ne faut pas oublier d’être soi et qu’il y a en majorité de bonnes personnes, dans tous les pays, quels que soient les préjugés que nous en avons avant de partir. Parler avec les locaux et s’intéresser à leur quotidien, leur poser des questions, permet de connaître un peu mieux le cadre dans lequel on est. Et un local saura généralement mieux que toi ce qu’il faut éviter ou non.

Voyager seule m’a permis de faire de merveilleuses rencontres . Intégrons simplement qu’il y a des façons de fonctionner et de penser différentes d’un pays à l’autre, d’une culture à l’autre et qu’il est important de garder l’esprit ouvert, mais aussi qu’il y a des comportements à adopter de notre côté pour se préserver aussi. Le voyage contient toujours une part de risque mais pas plus que le quotidien.

Pour ma part mes voyages se sont toujours bien passés. Je prends certaines précautions supplémentaires mais ne me suis jamais sentie en réel danger. Voyager seule m’a énormément appris sur le monde, sur les autres et sur moi comme je le dis souvent. Et c’est là une vraie richesse.

Si le sujet t’intéresse ou te questionne n’hésite pas à commenter. L’échange est bénéfique, tant qu’il se fait dans le respect 🙂

Et si tu souhaites partager ton expérience dans le voyage ou un récit n’hésite pas à me contacter pour contribuer sur ce blog !

 

*Crédit photo en une : Ibrahim Rifath

A lire aussi :  Des news et une question pour toi !

Pin It on Pinterest

Share This