Mon budget pour la Norvège

7 Sep, 2017 | Les plus lus, Norvège, Par Destination, Préparation, Travel | 0 commentaires

De retour de Norvège, je me suis empressée de faire mes comptes. Disons que je n’avais pas réellement prévu un budget pour la Norvège de façon précise ou stricte avant de partir. J’aime bien l’aventure et des fois je la pousse un peu trop. L’anticipation peut quand même être utile !

Cela dit je suis assez surprise. Car si j’ai dépensé tout ça (le détail juste après) en étant seule et en ne faisant pas très attention, c’est qu’on peut largement réduire les frais ou alors avoir les mêmes mais pour une plus longue période. Après tout dépend de la façon de voyager de chacune. Si tu n’es pas trop partante pour le camping tu vas avoir un poste de dépense supplémentaire, celui de l’hébergement, qui pour moi a été mis de côté pour privilégier un moyen de locomotion libre et pratique.

Je te le donne en mille :

Euros

Jours

Respire, le détail ci-dessous !

Billets d’avion

 

Euros

Je m’y suis prise moins d’un mois à l’avance pour « organiser » ce trip. Le billet est assez abordable je trouve pour Oslo. J’aurais préféré faire Bergen-Trondheim ou Oslo-Trondheim mais rendre la voiture à un autre endroit implique des frais supplémentaires et les billets d’avion pour ces villes étaient un peu plus élevés.

J’ai donc fait une boucle Oslo-Oslo que je détaillerais dans un prochain article. Le billet a couté 126 euros avec la compagnie SAS, une compagnie scandinave. L’avion n’était pas rempli, et on trouvait facilement des rangées de libre.

Le vol se fait depuis l’aéroport CDG, Terminal 1, et dure un peu plus de 2 heures. Pas de décalage horaire (été) et surtout on part à des horaires normaux (début d’après-midi) pour arriver pas trop tard. On fait son check-in aux bornes dédiées, on choisit par la même occasion son siège, on valide et on va gentiment déposer son bagage sur les tapis prévus. Des agents sont dispo pour nous aiguiller et surtout aider à mettre le ruban autocollant (imprimé à la borne) sur le bagage (j’y arrive pas !).

Le vol indique une heure de décollage, et décolle après … on se dit donc qu’on est en retard mais en fait non on arrive bien à l’heure prévue. Au top ! L’accueil est fait avec le sourire et on te propose thé, café ou eau pendant le vol.

Hébergement

 

Euros

Le coût a été quasi nul dans cette catégorie ! J’ai emmené tente et sac de couchage (adapté aux nuits plutôt fraiches) et j’ai pu dormi un peu n’importe où. C’est le grand avantage dans ce pays (comme dans d’autres), le camping sauvage est autorisé (dans des espaces non cultivés ou appartenant à quelqu’un, en ne laissant rien derrière soi) et est safe. Ça se pratique beaucoup, et pour cause, les paysages sont tellement magnifiques et les étendues assez vaste pour s’y adonner sans limite.

J’ai dis quasi nul car j’ai été en camping deux fois, la première fois c’était à mon arrivée, je ne savais pas comme ça allait se passer et j’étais encore en agglomération. Et ce qu’il y a de bien c’est que les camping sont répandus … Et pas mal autour des agglo ! Le hic c’est que je n’avais pas les tarifs avant de m’installer, et que de toute façon le soleil se couchait, donc trop tard pour se trouver un coin de nature où camper. Au réveil j’ai découvert que ça me coûterait 200 NOK ! Ce qui nous fait environ 24 euros.

Seulement pour l’emplacement de la tente. Première confirmation donc : oui la Norvège coûte cher ! Moi qui avait l’habitude de campings à 3.50 ou à 7 euros la nuit … Bref, une fois, pas deux.

Une autre fois j’ai aussi été prise par le temps et pas moyen de m’arrêter de nuit pour chercher où camper, faut s’y atteler pendant qu’il fait jour. Cette fois j’ai suivi un panneau qui m’a menée dans des contrées sombres. Et surprise, il y avait pas mal de monde, et réception encore ouverte (après 21h) ! Un camping isolé et, ce que je découvre au réveil seulement, dans un cadre superbe avec des cascades plantées dans le paysage, des montagnes. Et cette fois  j’ai pu voir les tarifs avant !  70 NOK, soit un peu plus de 8 euros. Au top !

A lire aussi :  Ce que tu dois savoir avant d'aller à Trolltunga #Norvège

Le reste du temps je posais ma tente au milieu de nulle part, ou je passais la nuit dans la voiture. J’ai donc payé environ 31 euros au total pour me loger en Norvège, grâce au camping.

La route

Euros

Le poste de dépense le plus coûteux. 3 façons de l’optimiser, je t’explique ça juste après, le détail d’abord.

J’ai dépensé en tout environ 1162 euros pour la route, pour 13 jours. J’ai fait une erreur qui m’a coûté, c’est que j’avais d’abord loué pour 8 ou 9 jours, et une fois sur place j’ai demandé à prolonger jusqu’à la fin de mon séjour. Ce qui fait que j’ai payé plus cher les 4 jours restants. Mauvaise anticipation sur mon programme, tu le sauras au cas où, prévois un peu plus tôt. Car plus tu réserves tôt et plus tu auras des tarifs avantageux. Moi j’ai réservé deux semaines avant seulement, sans compter les 4 jours de la fin… la ruine.

Ce qui m’a coûté cher également c’est le fait de choisir une gamme de voiture qui n’est pas dans les moins chères, mais j’avais besoin d’avoir quelque chose de fiable et de confortable pour les kilomètres à parcourir et la multitude de routes de montagne à faire. J’avais peur qu’une citadine ou une mini ne tienne pas le coup et je pense que j’ai bien fait !

Le détail :

 

Euros

Location de voiture : killométrage illimité, à rendre avec le plein. Je devais avoir une Golf j’ai eu une Mazda 3, au top et confortable (catégorie « Compacte » parmi les choix).

Euros

Péages et frais autopass/traversées etc : Ici on inclus tous les passages payants qui sont facturés automatiquement par l’agence à la restitution de véhicule. J’explique dans cet article ICI comment ça fonctionne. Les traversées sont nombreuses et c’est une des choses, avec les péages, qu’on ne peut éviter. Pas de détour possible à moins d’allonger de 2h ou plus son trajet.

Euros

Essence : Elle coûte assez cher et ce qu’il est important de noter c’est que le type de routes à emprunter tout au long du voyage fait beaucoup consommer dessence (routes de montagne en grande majorité).

 

Comment optimiser ses frais de route ?

  1. Partager les frais à 2, 3 ou 4 personnes (voire plus)
  2. Louer dans une gamme de voiture inférieure, et donc moins chère, si tu comptes surtout visiter de la ville et parcourir une zone restreinte
  3. T’y prendre à l’avance, donc plus d’un mois ou partir hors saison

#Bonus : te déplacer en transports en commun ! Pense juste à ne pas porter trop lourd alors 🙂

#Bonus (bis) : partir d’ici avec ta propre voiture ou ta caravane.

Nourriture

Euros

Pour la nourriture j’ai apporté avec moi quelques courses d’ici. Des conserves par exemple. J’ai pris pour les 3 premiers jours et j’ai fait mes courses sur place ensuite. C’était très rudimentaire ! A Bergen et Oslo je mangeais dans les fast-food. Il y a du halal dans ces grandes villes, j’en parlerais très bientôt !

Les courses sur place, les grignotages et les repas fast-food m’ont couté autour de 72 euros. Autant dire pas grand chose. Mais je ne peux plus voir de sardine !

Activités

 

Euros

Un autre poste de dépense à prendre en compte dans ton budget pour la Norvège est celui des activités ! Oui parce que tu n’y vas pas pour faire du tricot mais bien pour bouger (enfin c’est toi qui vois).

A lire aussi :  Frais de ports gratuits chez Veil Garments ! Vêtements sport muslim

Ici les dépenses ont été peu importantes car je n’ai fait aucun musée, j’ai privilégié les sorties nature, mon grand plaisir, qui coûtent d’ailleurs aussi l’air de rien. Si tu comptes faire des musées tu peux calculer les dépenses à l’avance, tous les frais d’entrée sont dispo sur le net et tu peux même faire tes réservations à l’avance. Jette un oeil sur le site Visit Oslo pour avoir une idée, il y a un Pass pour les musées d’Oslo qui peut valoir le coup/coût.

Pour le reste, j’ai payé en tout environ 141 euros pour mes activités de rando. Les randonnées ne sont pas payantes, non. Mais pour les plus attrayantes, et donc touristiques, on paye le parking ! Et pas qu’un peu. Je te raconterais ça dans le détail du roadtrip. Si tu n’es pas véhiculée pour

ces visites-là tu auras juste ton ticket  de bus à payer.

Le parking de Preikestolen a couté 200 NOK, soit 23 euros, et le parking de Trolltunga entre 150 et 500 NOK, soit 56 euros le max. A savoir que pour Preikestolen il n’y a pas de limite de temps. Tandis que pour Trolltunga le tarif dépend du temps passé là. Le tarif de 500 NOK est celui du parking supérieur, qui te permet d’économiser environ 2 km de grimpe sur ta randonnée. Parking accessible à 30 voitures maxi ! Les places sont chères.

Une balade en canoë dans un fjord m’a aussi coutée plus de 40 euros, un peu cher je trouve pour risquer de se noyer seule au milieu de nulle part, dans le calme et la sérénité, face à un paysage grandiose *coeurs dans les yeux*.

J’ai également eu à payer la magnifique vue sur le Geiranger Fjord 130 NOK, soit 15 euros. Tu as une vue incroyable. Certains l’ont fait à vélo, et d’autres peut-être même à pied (gratuit).

Vue sur le Geiranger Fjord (clique pour le grand format)

Conclusion

Ouf ! On arrive au bout, et il ne reste plus grand chose dans le porte monnaie.

Finalement le budget pour la Norvège est conséquent et j’ai évité la syncope de justesse. MAIS j’avais quand même eu ce genre d’estimation sur d’autres blogs. Aussi, il a été dépensé pour un séjour de 13 jours, solo ! Donc imagine juste si j’avais trouvé des co-voyageuses ? On divise le budget voiture par 2, 3 ou 4. De même, cette somme aurait été dépensée dans l’hébergement si les transports avaient été privilégiés.

D’autres ont pu faire de belles économies en campant ET en utilisant les transports. Il y a donc des combinaisons gagnantes pour un voyage en Norvège, mais toutes représenteront une certaine somme. Une somme dépensée pour des paysages et une expérience magnifique.

On pense déjà au prochain voyage ! (Qui sera beaucoup moins onéreux haha).

Au fil de mes différents voyages et activités j’ai tellement appris sur le monde, sur moi et sur les autres, que j’ai décidé de partager tout ça. Bienvenue hors de ta zone de confort !

Pin It on Pinterest

Share This