J’ai beaucoup de mal à entendre les phrases du type : « c’est impossible », « c’est un rêve » (variante « c’est beau de rêver »), « j’en suis pas capable » (comme si tu avais fait un bilan de compétences avant de te décider), « j’abandonne » ou toutes les phrases type qui viennent justifier une inaction ou cette redoutable « peur de l’inconnu »… Cette propension à diminuer nos capacités et ce que nous pouvons accomplir est au pire destructrice, au mieux ankylosante.

Tu es bien placée en tant que croyante pour savoir que tout est possible. Je partage dans cette série d’articles les clés qui m’ont permis de surmonter certaines épreuves et surtout d’aller de l’avant pour réaliser ce que je souhaitais, passer à l’action. Ou comment tu peux vaincre la peur de l’inconnu, ou du moins la dompter et avancer.

Mindset

Le mindset est l’état d’esprit, une façon de penser, dans lesquels tu es à un moment donné ou dans ta vie de façon plus générale. On pourrait juste le dire en français non ? Je trouve que le terme anglais est bien plus parlant pour traduire l’idée. Il rappelle que cet état est une façon de penser qui s’applique bien au quotidien et régit ta façon d’être ou d’agir. Gardons donc la version English.

Ce mindset se travaille et se modèle. Ce qui permet d’amorcer des changements dans nos vies. L’idée ici est de mettre en place une façon de penser positive et différente pour pouvoir prendre des initiatives et enfin vaincre la peur de l’inconnu. Quand on a tendance notamment à dramatiser chaque événement, ou si on a du mal à passer outre certains moments difficiles.

Il s’agira principalement d’adopter une posture et un regard positifs sur les choses. Cela passe par une façon de parler également positive.

Comment ?

Tout ceci se traduit par des actes concrets :

  • sourire davantage,
  • utiliser des phrases et mots positifs, en évitant les négations pour exprimer un ressenti ou pour demander quelque chose par exemple,
  • en ayant des lectures qui poussent à l’action, ou qui remontent le moral, ou encore qui apportent un enseignement bénéfique et utile,
  • aborder des sujets utiles et positifs,
  • observer et voir que tu as beaucoup de chance par rapport à d’autres, ce qui ne te laisse pas vraiment le droit de rester les bras croisés indéfiniment juste parce que tu n’oses pas (les problèmes de moyen c’est une autre histoire, et même ça ça se dépasse alHamdulillah)
  • valoriser tes interlocuteurs,
  • t’investir dans des projets qui te plaisent et ont un bon impact sur ta vie et celle des autres,
  • tout ce qui te fait sourire et fait sourire les autres,
  • tout ce qui te permet de valoriser tes capacités et qualités,
  • tout ce qui te permet d’être satisfaite et fière de ce que tu as accompli (une parole, une action, une aide, …)

Ce que ça change

On ne change pas de façon de penser du jour au lendemain (on pourrait) et tu te doutes donc que c’est un travail à faire au quotidien pour en voir les effets :

  • plus d’assurance,
  • meilleure confiance en soi (et dans les autres l’air de rien),
  • passage à l’action facilité pour réaliser ses projets,
  • pensée plus synthétique et prise de décision plus rapide,
  • regard plus bienveillant et discours plus optimiste,
  • moins d’anxiété ou d’angoisse (effets positifs sur le corps et l’esprit bien sûr)
  • tu peux compléter cette liste en commentaire

Selon les personnes cela peut prendre quelques semaines ou quelques mois, et chez d’autres bien plus longtemps. C’est très différent d’une personne à l’autre et surtout du degré de pessimisme dans lequel elle baigne. Certaines personnes sont assez négatives pour ne pas pouvoir ou vouloir initier un tel changement… je suis tout de même certaine que c’est possible!

Un effort !

Il s’agit d’un travail de longue haleine pour réussir à changer certaines habitudes. C’est encore trop subjectif à ce stade ? En faisant quelques efforts au jour le jour, face à tout type de situation, tu pourras comprendre un peu mieux ce que j’évoque ici.

Retiens que cela nécessite de prendre conscience des différents moments de ta journée et des situations qui se présentent à toi, tu pourras prendre ainsi la main sur tes réactions et l’impact de ces événements sur toi et ta vie. Ainsi aussi estomper le décalage entre ton intention et tes actions. Un des moyens qui m’a permis de chasser la peur de l’inconnu à tellement de moments, et enfin ne pas laisser passer une opportunité.

 

Le sujet est bien plus vaste, je t’ai résumé ma façon de l’utiliser et l’impact observé réellement chez moi et chez quelques autres personnes.

Dans l’article suivant j’aborderai le second point qui m’a permis de vaincre la peur de l’inconnu. Un point qui en fait est en première position ex-æquo pour moi : Istikhara, Tawakkul et Duaa. Oui, toutes ces petites actions aux effets incroyables sur nos vies.

A lire aussi :  Peur de l'inconnu : 5 clés qui m'ont aidée à la vaincre[#3]

Pin It on Pinterest

Share This