Voyage en Norvège, pourquoi et quand y aller ?

par 28 Août, 2017Norvège, Par Destination, Préparation, Travel0 commentaires

J’annonçais ce voyage en Norvège il y a quelques semaines et m’y voilà enfin !

Arrivée jeudi dernier, le 24 août, à Oslo. Je rêvais de ce voyage en Norvège depuis plusieurs mois sans jamais le programmer ni me renseigner plus que ça…puis à force d’en parler, je me suis demandée pourquoi je ne le faisais pas. C’est comme ça que je me retrouve aujourd’hui à contempler des paysages grandioses.

Il s’agit d’un voyage coûteux, plus que les voyages que j’ai pu faire jusqu’ici et de loin mais ça vaut le coût, vraiment !

Je détaillerai dans différents articles le budget, l’organisation (quasiment aucune), le parcours et surtout les photos ! Les astuces pour éviter de se ruiner et profiter des beaux paysages, et d’autres choses encore sur ce voyage en Norvège.

Tu peux aussi me dire ce que tu veux savoir sur ce roadtrip pour t’apporter le plus d’éléments possibles. Même si tu n’es pas du genre roadtrip et sac à dos je pourrais partager avec toi un certain nombre d’informations utiles sur le pays et ce que tu peux y voir (admirer même).

Quelques infos sur la Norvège

La Norvège fait partie des pays les plus chers du monde. Mais ce n’est pas inaccessible pour autant selon ton mode de voyage. Si tu voyages assez simplement et en groupe tu peux vraiment réduire la facture. De même en t’y prenant un peu à l’avance et en faisant les économies nécessaires ! En lisant les retours d’autres voyageurs on remarque que le budget tourne autour de 1200 euros par personne pour 10 à 15 jours de voyage en moyenne. Je te ferais un récapitulatif de mes dépenses sur place et du budget réel evaporé dans ce voyage. A ce stade je ne le sais pas encore moi-même. Ça va piquer !

Une fois la pilule passée on peut se concentrer sur l’attrait du pays et ses atouts. La Norvège et ses fjords présentent un paysage incroyable et c’est ce qui rend le voyage inoubliable. La Norvège est un pays d’une superficie de 380 000 kilomètres carrés, autant dire qu’il ne se fait pas en une fois ! A moins d’y passer 1 mois ou plus.

Le pays offre une diversité de paysages incroyable. Entre les plaines aux allures arctiques et les reliefs montagneux, les vallées et les glaciers, les îles et le grand froid. Il y a de quoi faire. Avec un peu de chance tu pourras croiser des élans, observer des aurores boréales (plutôt en hiver), pêcher la truite …

Le climat est doux en été, davantage dans le sud du pays bien sûr, avec des nuits très froides. Tu peux miser sur de magnifiques randonnées parmi les nombreux parcs naturels nationaux. Attention le temps est assez changeant et plutôt pluvieux. Après 3 jours ici je n’ai eu de la pluie qu’à Oslo puis que du soleil (en allant vers le nord ouest). La saison s’étend de juillet à août principalement, autrement le reste de l’année beaucoup de sites et routes sont fermés à cause de la neige.

 

Sache que la Norvège met en avant son patrimoine naturel et le valorise. Elle considère que l’on a tous un droit d’accès à la nature. Le camping sauvage est par exemple autorisé avec certaines règles à suivre. Des règles simples et qui relèvent du bon sens. Les norvégiens profitent énormément de la nature et des espaces dont ils diposent, ce sont par ailleurs de grands randonneurs.

Pourquoi ce voyage en Norvège ?

Les fjord sont ma principale motivation pour ce roadtrip, m’en mettre plein la vue, profiter d’un air pur et frais, alimenter mon stock de photo et découvrir cette culture particulière.

Pour ce qui est de la culture à vrai dire je n’ai pas vraiment l’occasion de la découvrir plus profondément si ce n’est par leur accueil très cordial et la qualité des services proposés. Et une langue qui rappelle l’allemand. D’ailleurs ici l’anglais est très bien parlé donc aucun problème pour communiquer, quel que soit le patelin jusqu’ici.

Un topo rapide sur le parcours

Pour ce voyage en Norvège j’ai choisi l’été. Pour visiter une partie des fjords dans de bonnes conditions et pour pouvoir randonner à l’aise, n’étant pas expérimentée en randonnée en conditions de grand froid (ni froid tout court d’ailleurs). J’ai décidé de rester dans la partie sud ouest du pays, en laissant le nord et l’extrême nord pour une prochaine :).

Le voyage de paris à Oslo Gardermoen Airport dure environ 2h30 (on a mis moins).
Les billets on été achetés moins d’un mois à l’avance, pour ça il faut être flexible, j’ai donc posé mes congés en fonction des dates de vols.

 

J’ai choisi la compagnie SAS simplement pour les tarifs pratiqués au moment de ma recherche. Café et thé offert durant le vol c’est toujours appréciable. La particularité a été de faire l’enregistrement de mon sac moi-même, ce qui ne me dérange absolument pas. Des agents sont disponibles pour nous aiguiller et répondre aux questions. J’ai dû mettre 10 min en tout et pour tout avant de me diriger vers les portes d’embarquement.

Pour ce roadtrip j’ai loué un véhicule, via holidayauto. Pareil, moins d’un mois avant le départ. Les tarifs en été sont assez élevés. Le mieux est de partir à plusieurs pour partager les frais.

Je n’ai réservé aucun hôtel pour ce voyage étant donné que j’ai pris ma tente et ce qu’il faut pour dormir n’importe où. Sauf à Oslo pour le dernier jour. Les prix des hotels sont élevés ! Attention donc à bien t’y prendre tôt si tu n’es pas du genre camping.

Les camping ne sont pas toujours donnés non plus mais plus qu’un hotel. J’ai pour ma part opté pour le camping sauvage et dodo dans la voiture pour une bonne partie du roadtrip. Il y existe aussi un autre type de logement, entre le camping et l’hôtel, ce sont les hytte. Des cabanes ou petits chalets loués par des particuliers ou dans les campings avec peu de commodités selon le niveau de qualité. On en trouve des biens et confortables aussi…dans ce cas le prix suit !

Je me suis faite une carte Google (sur MyMaps, en bas de page, pour l’avoir sur mon appli Google Maps, qui me sert de Gps) avec les principaux sites touristiques qui m’intéressaient. Le parcours fait une boucle qui part d’Oslo allant jusqu’à Geiranger par l’intérieur du pays, puis redescend jusqu’à Bergen par la côte et les fjords, et termine enfin à Oslo. Le tout avec mes étapes entre chaque et des arrêts bien sûr au feeling pour profiter au maximum de ce voyage ! Il faut littéralement se faire violence pour ne pas s’arrêter tous les 2 km. Mais on en prend plein la vue rien qu’en roulant, c’est magique.

 

Allez on reprend la route. Tu peux suivre mon voyage en Norvège sur instagram @eatpraytravelfr !

A lire aussi :  Les indispensables de ma trousse de toilette en voyage

Pin It on Pinterest

Share This